TDAH David lefrançoi, Johanne Lesveque, Sylvain Guimond
Vidéos et podcasts

TDAH, interview de Johanne Levesque et Sylvain Guimond

livre TDAH pourquoi être ordinaire quand on peut être spécial?Dans cette vidéo David Lefrançois présente deux experts du TDAH, Johanne Levesque et Sylvain Guimond. Je tenais à  la partager, car elle est riche en intelligence émotionnelle. Ils nous parlent un peu de ces enfants (ou adultes) qui ont une autre vision et façon de faire, mais qui peuvent très bien s’en sortir s’il n’y a pas l’exigence de rentrer dans le moule. Il ne faut pas forcément être TDAH pour se retrouver dans cette position d’ailleurs.

Je ne sais pas si mon fils est TDA/H. Qu’il le soit ou pas, il est très souvent considéré comme trop ou pas assez quelque chose par l’entourage proche.

Depuis petit je l’accompagne à travers ses tempêtes, ses rigidités, mais aussi face aux incompréhensions d’autres personnes afin qu’il garde une bonne estime de lui. Malgré les questions que je me pose face à certains comportements, je suis convaincue que qui il soit, c’est en l’accompagnant avec douceur, présence, amour et bienveillance qu’il découvrira toutes les forces et le génie qu’il a en lui. C’est aussi le message de cette vidéo, et c’est pourquoi elle m’a tant touchée.

J’aime aussi le passage où David parle du fait que cela peut être un “vecteur déclencheur d’une nouvelle organisation et d’un projet familial“. Grâce à lui cela peut nous amener à repenser les priorités de la famille, se recentrer autour d’un projet avec une meilleure hygiène de vie.

C’est ce que cela nous a apporté chez nous, entre autres:

  • prise de conscience sur la place importante et disproportionnée du travail dans la vie,
  • se demander ce qui était vraiment important pour nous de transmettre et de vivre,
  • se concentrer sur l’amélioration de notre hygiène de vie pour améliorer la sienne (en particulier l’alimentation).

Bref, les enfants nous amènent à repenser tout cela si nous prenons le temps d’observer et de comprendre ce qui se joue lorsque nous leur donnons la vie.

Avoir un enfant TDAH, ou l’être soi-même, peut être un cadeau si on n’essaye pas de vivre la vie de quelqu’un d’autre et qu’on se sert de ces atouts! Comme toute difficulté au premier abord… C’est ce que traduit également le titre de leur livre (que je viens de finir et dont je parlerai prochainement): “TDAH, pourquoi être ordinaire quand on peut être spécial”.

Bon visionnage!

Passe une bonne journée, soit présent à toi et ta famille et ouvre ton cœur pour plus de bonheur.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *