j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Comportement de l'enfant,  Lectures

“J’ai tout essayé”, un livre essentiel pour comprendre son enfant

J’ai tout essayé“, d’Isabelle Filliozat est un livre essentiel pour comprendre les comportements de son enfant de moins de 5 ans. Il permet de faire sauter quelques croyances sur les origines de certains comportements des enfants afin d’entretenir une relation épanouie. Ce livre est pour moi la base des connaissances à avoir pour comprendre ton enfant et répondre au mieux à ses besoins. Bonne lecture!

“J’ai tout essayé”

J’ai tout essayé“, c’est ce qu’on se dit après avoir essayé diverses tentatives pour calmer son enfant, lui faire entendre raison, vouloir sa coopération. Bref, c’est la crise et la situation ne change pas. Que se passe-t-il?

Grâce à des situations illustrées (par Anouk Dubois), et des données issues des neurosciences, Isabelle Filliozat nous aide à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et les comportements de l’enfant de 1 à 5 ans. Nous avons ainsi une meilleure image des conséquences de l’immaturité et du développement de son cerveau.

En effet, cela l’amène à avoir certains comportements pouvant être désagréables. Surtout si nous les jugeons et interprétons comme:

  • “il le fait exprès pour m’embêter”
  • “il fait un caprice” (=Sous entendu un comportement inapproprié et absurde, donc à ne pas prendre le temps de considérer et comprendre, car, pour nous adulte avec un cerveau mature, il ne devrait pas avoir lieu.)
  • “c’est de la mauvaise volonté”
  • “il est insolent”
  • etc.
caprices j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Les “caprices”. Extrait de “J’ai tout essayé”

Ce livre permet de redéfinir, décrire et comprendre les besoins essentiels du petit enfant derrière ces situations. Nous pouvons ainsi agir en conséquence.

“Un enfant c’est plus compliqué qu’une plante verte”

C’est le titre du premier chapitre de ce livre.

Pour qu’une plante se porte bien cela signifie que ces besoins en eau, lumière, nutriments, etc. sont remplis.

L’idée c’est que pour un enfant (un être humain en général même), c’est la même chose. La différence est qu’il y a plus de facteurs à prendre en compte. Les neurosciences nous donnent de plus en plus d’informations à ce sujet. Isabelle Filliozat nous partage les principaux.

Besoins principaux des enfants

Réservoir d’amour rempli

exigences j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Extrait de “J’ai tout essayé”. Lorsque le réservoir d’amour de l’enfant n’est pas rempli, et que certains comportements ne démontrant pas notre amour sont fréquents, l’enfant aura plus de mal à être épanouie.

Le besoin affectif essentiel de tout être humain est de se sentir aimé. Il est important de prendre du temps avec ton enfant pour qu’il perçoive cela. Si cela peut paraître évident pour toi que tu l’aimes, il n’est pas dans ta tête.

Des temps partagés, des contacts physiques réguliers, des mots affectueux sont des manières de remplir le réservoir de ton enfant et de lui donner la capacité de se conduire du mieux qu’il peut.

Décharge de tensions

Tensions, incompréhensions, fortes stimulations, insécurité, etc. Ce sont là des choses expérimentées tout au long de la journée du petit enfant en plein développement (et même de l’adulte :-p). Il peut arriver un moment où la goutte d’eau fait déborder le vase et nous jugeons cela incohérent.

Les crises de rage et autres tempêtes émotionnelles (“caprices“) peuvent refléter cette décharge de tensions accumulées. C’est sa manière de se calmer, il n’a pas encore notre maturité cérébrale pour le faire autrement et en toute circonstance (et je connais plus d’un adulte qui ont des manières détournées également de se décharger…=) ).

Notre rôle est de l’aider à se calmer et le sécuriser. Lui crier dessus ne fera qu’accentuer la déconnexion de son cerveau et faire réagir son cerveau reptilien.

Nous pouvons aussi prévenir ce genre de situation lorsque nous sommes présents avec lui. Un bon exemple est l’épreuve du supermarché. Il y a trop de stimulations dans un lieu comme cela, et l’enfant ne sait plus où donner de la tête. Pour pallier cela: éviter d’emmener les enfants dans un lieu où il n’est pas capable de gérer est la meilleure chose à faire. Si tu n’as pas le choix, trouve une mission pour qu’il se concentre sur quelque chose, ou accepte son état et aide-le.

Stimulation et comportement de son âge

L’enfant apprend par l‘expérimentation et la répétition. Au niveau moteur cela se traduit par un besoin de mouvement (bouger sans cesse, se balancer sur une chaise).

Il passe également par des étapes essentielles pour son développement, comme la phase d’ordre, vouloir faire tout seul. Ce sont des stratégies de développement du petit humain dont il est bon de tenir compte. C’est ce qui lui permet d’acquérir certaines compétences.

A cet âge, la désobéissance n’est souvent qu’une conséquence de l’accomplissement d’un besoin de pour son apprentissage.

conditionnement j'ai tout essayé livre isabelle filliozat

conditionnement j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Le renforcement. Extrait de “J’ai tout essayé”. L’expérimentation ne se limite pas à l’activité motrice. L’enfant expérimente également sa compréhension du monde et de nos réactions.

La part du parent

oppositions j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Extrait de “J’ai tout essayé”

Décoder le comportement de ton enfant va t’aider à ne pas rentrer dans rapport de force face lui. En effet, ces tentatives de contrôle ou ces incompréhensions sont très dures à gérer pour l’enfant qui se sent bridé dans son apprentissage ou tout simplement sa manière d’être.

D’autres réactions aidant l’enfant à comprendre le monde qui l’entoure, et à se comprendre soi-même vont être plus utiles pour son bon développement et une relation parent-enfant saine. Le reste du livre nous livre les plus courantes.

Situations courantes décodées

L’essentiel de “J’ai tout essayé” consiste à éclairer de nombreuses situations courantes propices aux incompréhensions. Il est mis en lumière:

  • l’interprétation et la réaction commune,
  • ce qui se passe réellement dans la tête de l’enfant de cet âge (en conséquence de son immaturité cérébrale),
  • ce que nous pouvons faire pour ne pas dégrader la confiance en lui de l’enfant, ainsi que notre lien avec lui.

Voici le sommaire des situations balayées par le livre “J’ai tout essayé“:

Parmi toutes ces situations et informations, celles qui m’ont le plus aidée étaient:

  • l’incapacité d’inhiber ses gestes. Voici le test de la girafe (en photo) pour en comprendre le principe ;-). Avant un certain âge, la même chose se produit au niveau moteur. Ce qui nous amène au conseil suivant.

"ne pense pas à une girafe"j'ai tout essayé livre isabelle filliozat

  • la négation est mal traitée. Mieux vaut donner des instructions sans négations: “marche à côté de moi” plutôt que “ne t’éloigne pas”.
  • l’intervention physique. Non il ne s’agit pas de rouer de coups ton enfant =) Il est seulement plus efficace d’avoir un contact physique (parfois aussi regarder bien en face) pour que ton enfant sorte de sa bulle et prenne conscience de ce que tu lui demandes.
  • il veut tout tout de suite et montre du doigt. En réalité, sa capacité à verbaliser ce qu’il pense n’est pas encore aussi précise que la nôtre. Il peut parler de quelque chose sans le vouloir, juste pour l’évoquer, car il est désormais capable de garder des images dans sa tête. Or, nous pouvons l’interpréter comme une demande ou exigence, ce qui n’est pas le cas. Le simple fait de discuter avec lui peut lui suffire.
  • l’opposition. Souvent l’enfant ne cherche qu’à exister. Nous ne lui donnons pas assez de temps, d’occasion de faire ces propres choix. Il a besoin d’avoir de la place. C’est beaucoup une histoire de posture, car l’application des conseils d’Isabelle Filliozat ou d’autres livres (“parler pour que les enfants écoutent, écouter pour le les enfants parlent” par exemple) peut ne pas être efficace du tout si la posture n’est pas en accord avec nos mots.
exigences j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Extrait de “J’ai tout essayé”
  • la répétition des questions. Encore une histoire d’imprécision du au langage. L’enfant peut te poser 10 fois la même question, mais ne la pose pas comme il faudrait pour avoir la réponse qu’il attend. Il faut essayer alors de décrypter. C’est parfois très loooooooong =)
  • les violences. Une histoire d’expérimentation, d’émotions, de réactions qui peuvent être expliquées et désamorcées si le seul message que nous lui envoyons est autre que “tu es mauvais”. Lui demander s’il fait cela pour telle raison (et non pas “pourquoi tu fais ça”, car il n’est souvent pas capable de répondre), lui présenter la conséquence de ses actes (sans le culpabiliser plus, cela va venir tout seul) sont des actions à mettre en place après les actes.
violences j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Extrait de “J’ai tout essayé”. Une page que j’ai relue plusieurs fois…
  • l’ordre. Cela nous paraît absurde, mais c’est souvent quelque chose de très important pour nos bambins qui construisent leur système du monde. Lorsqu’une exigence semble naître, car il fallait que cela soit à cette place ou dans cet ordre, il est utile de lui montrer qu’il peut y avoir différentes possibilités et que cela se passe bien aussi (sans rentrer dans un rapport de force, il faut aussi considérer ses besoins).
  • je veux tout seul. L’émergence de l’autonomie passe par le fait de laisser expérimenter, même si cela prend plus de temps que nous l’aurions pu le faire.
  • elle connaît les règles, mais ne respecte pas.
règles j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
Compréhension des règles. Extrait de “J’ai tout essayé”.

Ce livre est à relire de temps en temps, car nous ne sommes pas concernées par toutes les situations en même temps et pouvons parfois oublier certains processus. Relire de temps en temps peut nous aider à débloquer des situations.

cris j'ai tout essayé livre isabelle filliozatLes limites

Les fameuses limites dont tout le monde parle.

Souvent lorsque quelqu’un te dit “mais il faut bien lui mettre des limites” c’est qu’il considère que ce que tu as fait n’a pas permis à l’enfant de comprendre la limite.

Les cris, les punitions, les fessées, le rejet, l’humiliation, etc. sont des stratégies pour les exprimer. Isabelle décrit les conséquences de celles-ci. Entre autres la perte de confiance en soi et la dégradation du lien parent-enfant.

Elle décrit également des alternatives non répressives, empathiques et responsabilisantes. Cela permet à l’enfant de les intégrer sans pour autant le culpabiliser et le faire se sentir “mauvais”. Les voici:

  • refuser en accueillant l’émotion. LA BASE! Partagé dans tous les livres d’éducation bienveillante et empathique.

    accueil des émotions j'ai tout essayé livre isabelle filliozat
    L’accueil des émotions. Extrait de “J’ai tout essayé”.
  • donner des consignes plutôt qu’interdire.
  • un seul mot suffit, pas de longues phrases ou monologue.
  • responsabiliser plutôt que culpabiliser.
  • donner des informations sur la situation.
  • décrire les choses.
  • conséquences naturelles ou logiques de l’action.

On retient que mettre une limite ne signifie pas crier ou punir. Cela est une croyance, qui malheureusement aura d’autres conséquences qu’établir la limite dont il parlait.

Disputes entre enfants

Une partie concerte également les relations et conflits entre les enfants. Là encore elle explique ce qu’il se passe pour l’enfant ou les enfants, et nous donne des pistes pour gérer au mieux les disputes. Un autre très bon livre dont je parlerais sous peu est “Frères et sœurs sans rivalités”, de Faber & Mazlish.

Voici un petit tour des origines les plus probables des conflits à cet âge:

  • la compétition.
  • la décharge de tensions.
  • le refus de prêter.
  • devoir faire chacun son tour.
  • les conflits de territoire.
  • une lutte contre la régression du grand, pour ne pas se comporter comme le plus petit.
  • la copie de l’autre (souvent le petit qui copie le grand).
  • il ne veut plus jouer avec son amie.

Si tu as plusieurs enfants, cela doit fortement te parler =). Si tu n’en as qu’un et que tu ne le séquestres pas dans sa chambre, cela doit arriver également fréquemment avec d’autres enfants…

Transformer ses croyances

Voilà un court résumé de ce livre fournissant des connaissances essentielles à la compréhension de nos-chers-petits-qui-nous-permettent-de-ne-pas-nous-ennuyer-sinon-nous-ne-saurions-pas-quoi-faire-sans-eux… =)

Sortir des interprétations courantes peut demander un certain effort, car nous avons pour la plupart grandi avec ces croyances. Il faut maintenant en admettre d’autres. Le chemin n’est pas facile pour tout le monde, et comme tout changement cela prend du temps. Il est plus facile, et cela prend moins de temps et d’énergie de réagir par réflexe que de repenser notre façon de voir les choses. Il ne faut donc pas se décourager si l’on agit différemment de ce que l’on voudrait parfois. Observer son enfant, lire et écouter des choses sur le développement de l’enfant permet d’ancrer les connaissances!

*

Va vite lire ce livre si ce n’est pas encore fait! Et partage aux parents autour de toi qui ne le connaîtrais pas encore afin d’enrichir leur épanouissement familial!

Passe une bonne journée, soit présent à toi et ta famille, et ouvre ton cœur pour plus de bonheur.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *