papa, maman et bébé
Par où commencer?

Bien être en famille, qu’est-ce que c’est?

Sur Bien être en famille je te livre mes connaissances et mon expérience de maman, de femme et d‘être humain permettant l’amélioration de l’épanouissement personnel et familial. J’apporte des éléments pouvant t’aider dans cette quête, afin de déterminer:

  • quels comportements changer, quelles habitudes à mettre en place,
  • quelles croyances te limitent,
  • quelles nouvelles perceptions des événements peuvent aider,
  • quelles nouvelles connaissances peuvent t’aider dans cet épanouissement,
  • quels sont tes besoins insatisfaits,
  • quels sont tes priorités,
  • et sûrement plein d’autres choses auxquelles je n’ai pas encore pensé.

Qu’est-ce qu’une famille épanouie?

Le fantasme

Ici tu ne trouveras pas de recette miracle pour le fantasme de la famille heureuse:
  • Des parents et enfants constamment joyeux;
  • Des parents toujours détendus avec des enfants dits “sages” et “obéissants”;
  • Pas de crises d’enfants;
  • Pas de crises entre adultes;
  • Aucun conflit de besoins;
  • etc.

Avant d’avoir des enfants, j’ai eu ce fantasme. Et puis, il y a la réalité haha…

La réalité

papa, maman et bébé
Belle photo d’une famille heureuse et épanouie n’est-ce pas? =) C’est une photo, ce n’est qu’un instant de vie parmi d’autres. À côté, il y a les conflits, la fatigue, les incompréhensions, et tous les autres tracas du quotidien. Etre une famille épanouie n’est pas de s’affranchir de tout cela. Certes, c’est réussir à trouver les bonnes stratégies/les bons comportements pour en éviter une partie, mais c’est surtout apprendre à percevoir les petites et grosses difficultés de la vie avec plus de sérénité, et adopter des comportements rétablissant vite un meilleur état. Pour une vision très poétique, cela se résume à apprendre à ne pas rester le nez dans notre caca et s’y baigner. =)

Il y a clairement eu des moments chauds dans notre parcours familial. Mon fils (bientôt 4 ans) est très souvent envahi par de grosses tempêtes émotionnelles, est très très trèèès sensible émotionnellement, et présente des rigidités dans certains de ces comportements. J’ai aussi ma fille (2 ans) à gérer, les conflits entre les deux comme tous les parents de fratrie. Parfois en plus s’ajoutent des conflits entre lui et mon conjoint, car nous n’avons pas le même niveau de tolérance à certains comportements. Cela entraîne aussi des désaccords au sein de notre couple. Je passe les détails sur l’entourage qui se mêle de ce qui ne le regarde pas et des conseils créant encore plus de tensions. Bref, je ne fais pas exception et je ne suis donc pas toute la journée dans le calme, la joie, la détente et la bonne humeur…

C’est pour cela que j’ai des centaines d’heures de recherches, formations, et réflexions derrière moi, qui m’ont amené à des remises en question, entraînant des changements de perception (sur les événements, les comportements, les réactions, etc.) et de croyances, et par conséquent de nouvelles façons de faire. J’ai pu alors mettre en place de meilleures stratégies et des comportements plus efficaces pour améliorer mon épanouissement personnel et familial. Chaque expérience et connaissance acquise me permettent de cheminer vers une meilleure compréhension des clés sous-jacentes à celui-ci, et ainsi je progresse chaque jour un peu plus vers la vie et la famille qui m’inspire.

La famille se construit

L’équilibre familial se construit, et peut prendre du temps à s’établir, suivant où nous en sommes dans la vie lorsque nous devenons papa ou maman. Il ne sera de toute façon pas installé une fois pour toutes puisque les besoins de chacun évoluent au fil du temps.

Parents, nous naissons avec nos enfants. Nous apprenons chaque jour à l’être, à faire de notre mieux pour leur donner ce qu’on pense être le meilleur. Nous apprenons donc à développer l’équilibre familial, tout comme nous avons appris à développer un équilibre à deux avant l’arrivée du bébé. Comme nous avons appris à développer un équilibre personnel avant d’être en couple… En théorie! Nous ne partons pas tous avec un niveau de développement personnel égal lorsque nous trouvons notre partenaire (en fonction de notre âge, notre éducation, nos expériences, la valeur que nous avons mise sur la connaissance de soi, et nos attentes, etc.). Nous ne partons pas tous non plus avec le même bagage dans notre couple lorsque l’enfant naît (en fonction de la durée de vie ensemble, de la relation instaurée, de la compréhension, communication, etc.). Et puis le temps passe, les contextes de vie changent, notre développement personnel, en couple et familial sont donc en perpétuelle mutation!

Bref, toute notre vie nous apprenons à gérer les difficultés de la vie. La vie familiale en apporte de nouvelles, surtout si nous n’avons pas de bonnes bases sur notre propre gestion.

Les apprentissages clés menant à une famille épanouie

Sur Bien être en famille, tu découvriras des clés pour améliorer ton épanouissement familial où:

  • Les besoins de tous les membres de la famille sont pris en compte. Ils ne sont pas évincés, sous peine de voir la cocotte minute exploser à un moment ou un autre.
  • Les tensions et conflits de besoins (inévitables puisqu’il n’est pas possible de vivre en groupe sans que le besoin d’une personne entre à un moment donné en conflit avec celui d’un autre) sont gérés de manière respectueuse, de manière gagnant-gagnant. Avec son conjoint, tout comme avec ses enfants.
  • L’empathie et la bienveillance sont reines. C’est le terreau du bien-être.
  • Une communication respectueuse et efficace est établie.
  • Il y a liberté d’expression (même des émotions désagréables).
  • Les émotions des uns et des autres sont respectées.
  • Les membres ont conscience des limites des uns et des autres, notamment les parents avec leurs enfants (conscience de l’immaturité cérébrale des enfants), mais également au sein du couple. Lorsque quelqu’un exige quelque chose d’une personne, qui n’en est pas capable, cela engendre un sentiment d’incapacité, et fait donc baisser l’estime de soi.

La base c’est de développer son intelligence émotionnelle. Cela amène à avoir des relations saines, à avoir de l’énergie pour se créer une vie qui nous inspire, à ressentir plus de bien-être, à apporter le meilleur pour nos enfants, à progresser chaque jour en apprenant d’avantages de nos expériences, et tout simplement à aimer notre vie!

Le but n’est pas d’être un parent parfait, mais d’être un parent conscient et confiant dans sa capacité à trouver les ressources pour apporter le meilleur de lui-même à sa famille, en toutes circonstances. Les ressources nécessaires au bien-être sont en chacun de nous. Souvent, nous devons changer de perception pour les faire émerger.

Ces mots te parlent? Dis-le-moi en commentaire. Et si tu penses que cela peut aider quelqu’un, partage ce contenu.

Passe une bonne journée, soit présent à toi et ta famille, et ouvre ton cœur pour plus de bonheur.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *